1946-1959 : l’après guerre

En résumé…

Le scoutisme se réorganise, et prend un nouveau développement avec le goût pour les rencontres internationales, les échanges, les voyages. Les mouvements de jeunesse protestants se rassemblent et éditent une revue commune, « Au service du Maître ». Les années 50 voient de nombreuses activités d’expansion à la FFE, d’ambitieux camps nationaux et rassemblements, mais les effectifs sont en déclin suite à la disparition de nombreuses éclaireuses israélites pendant la guerre, et au départ des unités neutres qui rejoignent les Eclaireurs de France (EDF). En 1964, c’est l’éclatement et la fin de la FFE, et la création de la FFE-U. Les effectifs des Éclaireurs Unionistes de France augmentent.

Les dates clés de la période

Du 9 au 20 août 1947 : sixième Jamboree Mondial, surnommé « Jamboree de la Paix », à Moisson (Yvelines), seul rassemblement scout mondial à s’être déroulé en France.

1948-1950  : les unités neutres de la FFE sont peu à peu annexées par les Eclaireurs de France (EdF, mouvement neutre de scoutisme jusqu’ici masculin).

Du 23 au 29 juillet 1951 : camp national du 40e anniversaire des Eclaireurs Unionistes de France, à Walbach (Alsace).

juillet 1954 : Camp National Louveteaux à la Motte Brulon

1955  : premier Jamboree mondial à avoir lieu sur un autre continent que l’Europe

1957 : création des Tisons, association rassemblant d’anciens éclaireurs unionistes

Documents

Rapport moral 1947

Calendrier 1947

Correspondance du Jamboree de 1947