Années 20

En résumé…

Les EUF s’éloignent des UCJG et se rapprochent des paroisses. Les Routiers sont créés en 1928. Le scoutisme féminin se structure, la FFE est créée, qui rassemble des unités Unionistes et Neutres, puis des unités Israélites. Les Petites Ailes accueillent les plus jeunes, et les Eclaireuses Aînées apparaissent. Les unités d’extension se créent dans toutes les associations de scoutisme. Les deux mouvements, EUF et FFE, vivront de façon totalement séparée jusqu’en 1964. 

Les dates clés de la période

1920 : dépôt des statuts légaux des éclaireurs unionistes (EU) en dehors des UCJG. Les EU s’occupent des enfants/adolescents, alors que les UCJG continuent de s’occuper des jeunes adultes.

Du 30 juillet au 7 août 1920 : délégation d’éclaireurs unionistes au 1er Jamboree Mondial à Londres. Première conférence internationale et création d’un bureau international du scoutisme.

14 janvier 1921 : les Eclaireurs Unionistes obtiennent la médaille de vermeil de la reconnaissance française pour services rendus à la nation pendant la Grande Guerre (1914-1918).

Juillet 1921  : création de la Fédération Française des Eclaireuses (F.F.E) au Congrès d’Epinal, regroupant des sections neutres et unionistes.

Du 22 au 29 juillet 1922 : congrès international de scoutisme à la Sorbonne, à Paris. Adoption d’une constitution et élection d’un comité exécutif. Création de l’ancêtre de l’OMMS (Organisation Mondiale du Mouvement Scout).

1923 : création du Bureau Interfédéral (BIF) qui préfigure ce que sera le Scoutisme Français. Il rassemble les Eclaireurs Unionistes de France, les Eclaireurs de France (EdF) et les Scouts de France (SdF). Les Eclaireurs Israélites de France (EIF) y seront admis le 30 mars 1939.

1924 : les éclaireuses israélites rejoignent la FFE. Les éclaireuses israélites avaient commencé à exister parallèlement aux éclaireurs israélites. La FFE utilise le sigle « UNI » (Unionistes, Neutres, Israélites).

Du 31 juillet au 13 août 1929 : troisième Jamboree Mondial à Birkenhead, en Angleterre. 2 400 français (EDF, EUF, SDF) y participent.

Témoignages

Jean-Louis Hoepffnner

Hron Sagace