" />

Rassemblement régional de la région FCBPM: Rallye 2016

Il y a tout juste un mois se tenait l’annuel rallye de la région Franche Comté Bourgogne Pays de Montbéliard (FCBPM ), à Saint-Maurice-Colombiers (21-24 avril 2016)

IMG_6344

Comme tous les ans, les louveteaux/louvettes, éclais, aîné.es, responsables et cadres de la région fcbpm se sont réunit pour vivre 4 jours de scoutisme et de tournois de thèque. « Un peu comme une colonie de vacances mais en mieux », comme le disent les aînés.

Cette année une petite particularité, chaque branche était à part dans un sous-camp, et chaque sous-camp se voulait autonome.
L’intendance générale du camp gère les stocks préparent les repas des louveteaux mais ne font que distribuer les « matières premières » aux éclais et aux aînés qui s’occupent ensuite eux même de faire leur repas.

De plus, ce rallye 2016 se voulait avec une nourriture entièrement bio et locale.
Ce qui colle d’autant plus avec le thème de cette année qui était le respect de la planète et des ressources qu’elle nous donne. Apprendre à vivre ensemble et à s’entraider pour construire un environnement saint.
Pour cela ils étaient aidés de créatures venus d’ailleurs. Ces créatures n’ont pas fait attention à leur planète, ou ont passé leur temps à vivre des ressources des autres et cherchent maintenant à vivre ensemble dans le respect les uns des autres, et dans le respect de la planète: « La vie tous ensemble c’est chouette et on apprend à se connaître » expliquent deux louvettes.
Et le samedi, malgré la pluie, ce sont toutes les branches confondues qui ont jouées au même grand jeu. Et c’est ce qu’on aime chez les scouts « la bonne humeur dans tous les moments, même quand il pleut.. » déclare une aînée.

Le weekend était donc rythmé par des jeux, des constructions/froissartage (pour les éclais et les aînés), des temps d’équipe et des tournois de thèque. C’est une tradition dans la région, tous les groupes locaux s’affrontent et les gagnants ont le privilège d’avoir le nom de leur groupe inscrit sur une batte de thèque géante, ainsi que le droit de jouer contre les responsables.

Propos recueilli par Laura, volontaire en service civique