" />

REfugee REsponse Seminaire : l’accueil des réfugiés en Europe

Des membres des régions IDFSE et Yvelines ont eu l’opportunité de représenter les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes et plus largement le Scoutisme Français au REfugee REsponse seminar à Copenhague en novembre dernier. Vinciane, une des membres délégués a bien voulu nous en dire davantage sur l’événement.

Il s’agit d’un événement de la région Europe de l’OMMS organisé par les Scouts danois sur la question de l’accueil des Réfugiés en Europe. Il avait pour but de mieux faire comprendre la situation des Réfugiés en Europe, de présenter les initiatives déjà menées par des Scouts en Europe liées à l’accueil des Réfugiés et de faire naître d’autres initiatives.

Ce séminaire, organisé en seulement 13 semaines, a permis de réunir environ 80 participants originaires de 27 pays différents : La France, l’Allemagne, La Suède, Le Royaume-Uni, L’Espagne, le Portugal, l’Italie, le Danemark, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Grèce, Malte, la Serbie, la République Tchèque, la Croatie, la Finlande, l’Autriche, la Hongrie, la Pologne, l’Irlande, l’Islande, la Macédoine, la Suisse, l’Arménie, la Syrie et la Turquie.

refugee seminar 1

Situé dans une université de Copenhague, il s’est articulé entre conférences, ateliers de travail autour d’un thème avec un expert (« workshops »), échanges informels lors des pauses et des repas et ateliers en groupe pour réfléchir concrètement à un projet.

Scoutisme et Réfugiés : aide ou impact ? Les deux

Depuis quelques mois, un accord entre différentes associations scouts pour agir auprès des Réfugiés a été signé entre l’OMMS et le HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés).

Vous pouvez retrouvez via ces plateformes en ligne  les actions déjà mises en place :

L’entité de l’OMMS « Messengers of Peace » aide les projets en faveur des Réfugiés. Voici les pays ayant déjà mené des actions : le Danemark, la Serbie, l’Autriche, la France, la Croatie, le Portugal, la Slovénie, les Pays-Bas, la Belgique, la Finlande, l’Allemagne, La Turquie, Malte, Chypre, la Suède. En Hongrie, des actions ont été faites mais les Scouts n’ont pas communiqué dessus car le gouvernement est d’extrême droite.

Quelques conseils qui nous ont été donnés :

  • Se renseigner sur les différences culturelles des Réfugiés
  • Travailler en collaboration avec d’autres organisations/ coordination
  • Utiliser les médias pour valoriser nos actions et trouver des donateurs
  • Vérifier que tous les membres de l’équipe sont d’accord et au point sur ce qui va être fait
  • Etre conscient qu’on ne va pas tout changer, qu’on ajoute juste notre pierre à l’édifice
  • Fonder des groupes mixtes (pas composés uniquement de Réfugiés)
  • Recruter les responsables parmi les jeunes réfugiés

Ce seminaire nous a permis de rédiger des idées de projets que nous pourrions mener dans nos pays respectifs.

refugee seminar 2

Le fruit de notre réflexion

  1. Analyse: la France s’est engagée à accueillir 24 000 Réfugiés syriens mais pour l’instant nous n’en avons reçu aucun (car apparemment la politique de la France vis-à-vis des Réfugiés n’est pas attractive). En revanche, nous accueillons des migrants d’origines diverses et des migrants « économiques » ou des Réfugiés d’autres pays. Il y a des familles, des hommes, des femmes et des enfants seuls. Nous n’avons qu’un grand camp de Réfugiés localisé à Calais où une équipe de Compagnons des Scouts et Guides de France a déjà mené un projet (et vraisemblablement les Eclaireurs de France aussi). Il existe également des camps de Roms à différents endroits en France. Plusieurs associations viennent en aide aux Réfugiés (notamment pour une aide d’urgence): La Cimade, Caritas, la Croix Rouge, le Secours Populaire, Terre d’Asile…mais il n’y a pas d’aide de l’Etat dans ces camps.
  1. Brainstorming: Disco Soup (récupérer des aliments invendus et cuisiner un grand repas à partager en musique), cuisiner un repas ensemble incluant des spécialités de différentes cultures, projets BAU, réaliser une fresque où les Réfugiés laissent une « trace » de leur passage, collecte de matériel, traduction de nos documents pour les rendre accessibles à de non-francophones, faire des activités de scoutisme avec les enfants, faire des campagnes de sensibilisation pour lutter contre la xénophobie, faire une liste de jeux qui ne nécessitent pas de parler la même langue, travailler avec des dessins pour se faire comprendre (et expliquer par exemple comment fonctionnent nos toilettes…), réaliser des pantones de visages dans nos groupes comme l’artiste Angelica Dass.
  1. Objectifs: promouvoir et aider à la mise en place de projets d’aide à des migrants en transition (par exemple en Grèce), éduquer au vivre ensemble, avoir un mouvement représentatif de la société…
  1. Moyens: rédiger une proposition pour l’AG, communiquer sur notre expérience aux évènements nationaux des EEUdF et du SF et aux évènements pour les aînés : CANAAN, FOSOLI, utiliser les médias tels que Ça s’dit scout, le magazine Ti.Ta.Ti, le site des EEUdF, LaToile scoute… , s’appuyer sur le groupe de réflexion sur la diversité.

refugee seminar 3

Vous pouvez retrouver les présentations des interventions sur : http://refugeeresponseseminar.com/