Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Virginie, responsable, engagée pour le climat

La jeunesse marche pour le climat

Déjà en mars, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France ont soutenu les mobilisations non violentes de la jeunesse pour le climat, avec 140 organisations ainsi qu’avec les associations du Scoutisme-Français.

À la veille d’une nouvelle journée de mobilisation mondiale,  nous interpellons à nouveau les dirigeants de nos pays, pour qu’ils écoutent enfin “tant la clameur de la Terre que la clameur des pauvres”, dans un appel  signé par de nombreuses personnalités et rédigé par différentes traditions religieuses.

« Le temps est venu d’agir sans délai aucun :
avec amour, créativité, générosité, foi et espérance ! »

Lire l’appel inter-religieux de soutien à la mobilisation des jeunes

Vendredi 24 mai, la jeunesse se mobilise de nouveau pour le climat. Virginie, responsable éclaireurs et éclaireuses en Île-de-France participe à la mobilisation et nous explique les raisons de son engagement.


Éclaireuses, Éclaireurs : aux arbres !

La marche permet selon le sociologue David Le Breton de développer une réflexion personnelle en démêlant ses pensées grâce au rythme de nos pas. La marche c’est également un moyen d’être dans l’action et donc de ne pas subir la passivité de la flemme. J’ai 24 ans et ce vendredi je marcherai à nouveau pour le climat.

Car les collégien·ne·s et les lycéen·ne·s sont autant d’éclaireur·euse·s que d’aîné·e·s, enthousiastes et motivé·e·s qui veulent faire bouger les choses. Elles et ils ont pris conscience que si nos sociétés continuaient comme on le fait à l’heure actuelle, leur avenir serait un véritable champ de lutte pour survivre dans ce monde.

En tant que citoyenne je participe à ce mouvement de la jeunesse pour le climat car les jeunes manifestant·e·s engagé·e·s d’aujourd’hui sont les citoyens et citoyennes de demain. En tant que responsable éclai je soutiens cette marche car cet événement revendique le droit de pouvoir vivre dans un monde durable et sain.

Marche24mai2

À la suite du rapport du GIEC (2018), nous avons pu apprendre que l’activité humaine avait un rôle majeur dans le dérèglement climatique. En cela, nos modes de fonctionnement ont des impacts directs sur la biodiversité et sur des phénomènes naturels d’importance.

Marcher pour le climat ce n’est pas simplement descendre dans la rue avec son foulard et sa chemise : c’est également participer à la contestation sociale sur cet enjeu climatique. Ce n’est pas non plus scander des slogans : c’est mettre en pratique avec nos jeunes ce qu’on dit. Marcher pour le climat c’est espérer pouvoir changer les choses en imaginant ensemble des actions pour agir concrètement, c’est se retrouver pour faire masse : c’est montrer que quoiqu’il arrive on sera toujours prêt·e·s.

En se déplaçant demain pour rejoindre les endroits de rassemblement on montrera l’importance de la solidarité entre les générations dans la cohésion sociale.

Et toi, pourquoi ne marcherais tu pas pour le climat demain ?

– Virginie


D'autres articles à découvrir

MiniatureCommuniquéSF
Le Scoutisme Français soutient les mobilisations non-violentes pour le climat

La jeunesse marche pour le climat Déjà en mars, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France ont soutenu […]

MiniatureTemplate
Tim, responsable, engagé pour le climat

La jeunesse marche pour le climat Déjà en mars, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France ont soutenu […]

MoleneClimatMiniatureTemplate
Molène, ainée, engagée pour le climat

La jeunesse marche pour le climat Déjà en mars, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France ont soutenu […]