Clémence, une énergie et un sourire

Moi c’est Clémence, 22 ans, étudiante en master d’histoire de l’art, scoute depuis presque 5 ans. J’aime les chats, la cannelles, les coquelicots, le mimosa et la neige. A côté de mes études, je lis et je voyage beaucoup. J’ai fait ma licence à Bordeaux, et vis maintenant à Paris pour terminer mes études. En 2014, je venais tout juste de rejoindre les EEUdF en tant que resp’ dans le groupe de Bordeaux-Terre.

Une amie m’y avait traînée : recrutement en 30 secondes chrono ! Autant dire que j’étais motivée ! En parallèle, je menais ma première année de licence en histoire de l’art, et j’ai intégré une association étudiante dont j’ai été présidente durant les deux années suivantes.

Pourquoi le Congrès ? Parce que ça avait l’air génial, pardi ! Kim et Julien étaient venus nous en faire la pub pendant mon BAFA, à l’automne 2013, et tout comme beaucoup de mes copains de ce séjour, ça m’avait surmotivée. Avec d’autres joyeux drilles bordelais, nous nous sommes entendus pour venir ensemble. Une bien belle idée !

Qu’est-ce qui m’a motivée ? L’idée d’un rassemblement géant de gens qui partageaient mes valeurs, la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes et de mieux découvrir un monde que je venais tout juste d’intégrer. Par ailleurs, la perspective de ce camp géant entre adultes, ça avait l’air rigolo. J’ai pensé que cet évènement serait pour moi tout ce qu’il y a de meilleur : ludique, social, éducatif. Une jolie aventure humaine ! Je dois dire que j’ai du mal à me focaliser sur « un moment fort ». Il y a eu beaucoup de choses en peu de jours, beaucoup de moments intéressants et partagés. Je me souviens aussi de certaines veillées au spectacle assez discutable… Mais je ne saurais pas isoler quelque chose en particulier.

Trois raisons d’aller à un Congrès ? La bonne humeur, l’ambiance festive mais aussi tournée vers la réflexion, les rencontres.

Quelque chose à ajouter : vivement le prochain !