3 bonnes raisons d’aller au Congrès en 2018

Le Congrès, c’est des temps de réflexion, de partage, d’échange et d’engagement. Oui, mais pas seulement ! Le Congrès, c’est aussi des moments d’éclate totale, de chanson et de rencontre. L’équipe de Lucie, engagée dans l’équipe d’organisation du Congrès 2018, vous prépare des veillées incroyables qui vont ponctuer ces moments de partage.

  • Raison 1 : un lancement en fanfare

La première veillée, celle du 31 octobre 2018, lance officiellement le Congrès après l’installation des participants venus nombreux à Miramont-de-Guyenne. C’est dans une ambiance survoltée que M. Loyal et Mme Loyale vont ouvrir grands leurs bras à l’ensemble des participants et participantes. On parlera des 4 piliers, on assistera à la présentation de chaque acteur du mouvement, notamment des régions et des différentes équipes d’organisation.

« L’objectif est bien d’accueillir en premier lieu l’ensemble des participants, mais aussi de lancer officiellement le Congrès et, bien sûr, de fédérer ! C’est le premier temps fort de l’événement et il promet un moment de partage et de rencontre formidable ! » explique Lucie.

  • Raison 2 : du folklore !

Alors que la dictature s’installe à Miramont-de-Guyenne, un groupe de citoyens tente de renverser ce régime totalitaire et de remettre en place la démocratie. Oui, mais laquelle ? Il existe une multitude de régimes et de façons d’y arriver : propagande, résistance, batailles, les occasions ne manqueront pas de se distinguer dans ce combat pour la liberté.

« Ce jeu, qui ne manquera pas de panache soyons-en certains, sera l’occasion de débattre et d’échanger de façon ludique. Par ailleurs, si quelques idées peuvent être données pour le futur Rapport d’Orientation, c’est aussi bien ! » s’amuse Lucie.

Ce jeu se déroulera lors de la soirée du 1er novembre 2018.

  • Raison 3 : la valorisation

C’est par une vidéo récapitulative des trois jours écoulés que la veillée commencera, sous les cris de la foule rassemblée sous le chapiteau. Quels seront nos engagements pour demain ? Ce sera l’occasion d’en discuter, d’en découvrir et de faire un focus particulier sur des projets, aînés notamment. Puis une fresque collaborative en papier ensemencé permettra de voir et de prendre conscience des engagements de chacun. Le groupe DiversCity nous fera l’honneur d’entonner ses hymnes et des chants scouts (notamment une version inédite du Cantique des patrouilles version reggae). Une belle façon de clôturer ce congrès qui sera, assurons-le, formidable !