" />-->

Les fées se sont penchées sur les petits lillois

Des rencontres, du rire, de la réflexion, du sport : les petits lillois ont eu un week-end complet en février. Les fées se sont penchées, non sur leur berceau, mais sur leur quotidien. Découverte.

A peine arrivés ce samedi, les louveteaux ont eu la visite des animaux du livre d’aventure. Bagheera la sportive, Erénée la curieuse, Baloo le gourmand, Fiber le castor et Rikki l’écolo. Les enfants ont pu s’informer auprès d’eux et réaliser les épreuves proposées par chaque animal. Ils ont ensuite choisi les « pistes » qu’ils suivront. A la fin de l’année, nous aurons donc un champion de tir à l’arc, un pro des menus, un journaliste en herbe, un architecte de maison en carton, un artiste… si tout va bien ! Ils auront jusqu’à la fin de leurs années de louveteaux pour réaliser une ou plusieurs pistes afin d’obtenir leur patte de loup, qui prendra place sur leur chemise.

Après le goûter, les louloux sont allés au parc et se sont affrontés à la thèque. Quelques balles et tours du roi plus tard, responsables et enfants jouaient de concert et passaient ensemble la ligne d’arrivée, parfois même en se portant pour aller plus vite !

Le repas avalé et la vaisselle lavée (à vitesse grand V !), les enfants ont pu réfléchir à l’écologie et à l’impact de l’Homme sur la Terre. Une grande réflexion qui a donné lieu à la création d’une éolienne collective… qui tourne ! Le moment de louange a permis aux louveteaux de se coucher, la tête remplie de chants.

C’est par un réveil plutôt triste que les louveteaux ont commencé la journée du Dimanche. En effet, ils ont reçu la visite et fée mûre et ses amies (fée nouille, fée stif, fais pas ci et fais pas ça) qui sont arrivées toutes patraques. Fée stif avait perdu son envie de chanter, fée nouille ne rigolait plus, fais pas ci ne pouvait même plus parler… Elles expliquèrent aux louveteaux que c’est parce que leur planète leur manquait énormément. Cela fait maintenant presque 6 mois que les fées sont loin de leurs familles, leurs coutumes, leurs maisons, elles étaient très nostalgiques.

Fais pas ça a alors proposé à ses amies d’apprendre la Félicitée aux louveteaux (la danse nationale de Serre).

Suite à une danse endiablée les fées commençaient à retrouver le sourire quand fée nouille eut l’idée d’apprendre aux louveteaux un jeu de rôle Serrois : chaque joueur a une compétence particulière est le but du jeu est de trouver où est cachée la relique sacrée de Serre par l’autre équipe sur la carte des cités de Serre. Les joueurs doivent donc s’attraper et répondre à des questions pour retrouver ou la relique est cachée.

Suite à une course infernale entre trolls menteurs, centaures tout-puissants, elfes guerriers et lutins malicieux, les fées et les louveteaux rirent et dansèrent la Félicitée tous ensemble.

Avant de se quitter, eurent lieu les olympiades recyclages : avec rouleaux de papier toilette, bouteille de lait, carton, capsule de café, boite d’œufs… que l’on récolte depuis quelques week-end, les louveteaux ont réalisé des chefs d’œuvres commençant tous par un P… et tout ça sans colle !