" />-->

Un conseil souverain

    Lien RO

  • Éduquons à la paix et à la fraternité

    Lien PAN

  • Assumons notre rôle d'éducateurs
  • Éduquons par l'action
  • Enrichissons-nous de nos différences

    Outils MSU

  • Vie en équipe

    Âges

  • Louvettes et louveteaux
  • Vieux loups
  • Éclaireuses et éclaireurs
  • Guide
  • Aînés

    Groupes

  • En sizaine, en équipe
  • En meute, en unité
Particularités de cette action La conseil devient une véritable instance souveraine, et non un simple simulacre de démocratie. Cela signifie que ses prérogatives sont clairement identifiées, que son fonctionnement est compatible avec cette ambition : réunions régulières, procédures adaptées…
Définitions / Informations Les règles édictés par les enfants (« charte » en BC et jusqu’à récemment en BM « règles de vie » en BA et bientôt en BM) viennent en complément des règles édictés par les adultes (cadre). Il est donc impératif que les resps définissent clairement, (mais au juste nécessaire) les règles / sujets / décisions qui sont de leur prérogative stricte (non-négociables). L’ensemble des règles édictées par une instance décisionnaire appartenant aux enfants (conseil), s’appellera donc “charte” ou « règles de vie » selon la tranche d’âge . Le conseil se réunissant régulièrement, ces règles doivent être pensées comme étant amenées à évoluer régulièrement.
Renseignements complémentaires http://eeudf.org/paixetmixite/wp-content/uploads/sites/12/2015/05/conseil-web.mov
Marche à suivre Une fois définis les domaines qui relèvent de la compétence du conseil, il s’agit d’élaborer des procédures pour élaborer l’ordre du jour (premier filtre pour ne présenter au conseil que des sujets qui relèvent de sa prérogative), et une procédure de validation des décisions prises. En effet, il peut être nécessaire de prévoir un droit de véto des resps, si les débats sur un sujet qui relevait a priori de la responsabilité des enfants a dérivé vers une décision qui dépasse leurs prérogatives (ex : le sujet « la vaisselle dure trop longtemps » a été abordé ; cela relève a priori de la compétence des enfants de s’organiser ; et voilà que la décision tombe « on va acheter un lave-vaisselle » ou « il faut renvoyer Kevin du camp »!). Enfin, il est essentiel d’être transparent sur ces procédures, pour ne pas que les enfants soient pris par surprises le jour où leur décision est rejetée par les resps.
Implication des enfants Réfléchir, mettre en commun, élaborer, DECIDER, respecter, faire évoluer, adapter
Outils et astuces
http://bibli.eeudf.org/documents/guide-pratique-eduquer-a-la-paix/ En particulier les pages 6 et 7

Vous devez être connecté pour mettre en place cette action. Se connecter

Vous devez être connecté pour mettre en place cette action. Se connecter