Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

12-16 ans, Éclaireuses et Éclaireurs

Les Éclaireuses et les Éclaireurs ont entre 12 et 16 ans. Ils forment ce qu’on nomme la Branche moyenne. Réunis dans une Unité, ainsi est baptisé le groupe, les éclaireuses et les éclaireurs sont répartis en équipe de 5 à 8. Les éclaireurs forment une sacrée bande d’amis prêts à tout. Ils montent des projets fous et ambitieux : construction d’une plate-forme pour la tente, descente d’un rivière en radeau, concours de cerfs-volants…

Comme toute proposition éducative du scoutisme, la méthode scoute unioniste prend en compte la personne dans toutes ses dimensions, et vise à la faire progresser vers les buts du scoutisme : développer son corps, sa personnalité, son sens pratique, sa relation aux autres, sa spiritualité.

Sept niveaux de compétences, appelés talents, balisent le développement de l’adolescent au cours des années qu’il passe chez les éclaireuses et éclaireurs.

 

Vie de l’unité

La Coéducation

Le Mouvement veut contribuer à former des femmes et des hommes responsables, autonomes et solidaires, capables de s’insérer dans la société. Pour favoriser cet épanouissement et cette collaboration, le Mouvement a opté pour l’éducation en groupe. Outre l’apprentissage de la vie en collectivité, elle permet de mettre en œuvre une coéducation des filles et des garçons, des jeunes par les plus âgés, dans des partenariats avec d’autres associations ou dans le cadre de projets tournés vers l’international.

La coéducation en branche moyenne permet la découverte de l’autre ; elle apprend aux adolescents l’expression et le respect des différences.

La Loi

Elle établit la règle du jeu pour toutes les Unités des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France, qui vivent la même aventure, tournés vers un idéal commun. Elle explicite les valeurs du projet éducatif, dans une formulation accessible au 12-16 ans. Soudée par son idéal commun, l’Unité Unioniste diffère d’une bande de copains de lycée, de catéchisme, de club de jeunesse ou d’association sportive… La Loi invite chacun à grandir et à trouver sa place dans le groupe.

La Promesse

Elle est un outil pédagogique indissociable de la Loi, de la vie spirituelle et des règles de vie de l’Unité. Comme la cérémonie d’entrée dans la Guilde, elle constitue un rite de passage qui marque l’intégration dans l’Unité.

Par sa Promesse, l’Eclaireuse – Eclaireur déclare partager les valeurs du groupe et s’engage à s’y impliquer. En retour, le groupe montre sa volonté de l’intégrer.

Les Conseils

Réunions de consultation et de décision, ils sont organisés régulièrement. Temps forts dans la vie de l’Unité, ils permettent à chacun d’exprimer son point de vue et de participer aux choix concernant la vie commune. C’est à travers eux, notamment, que la Mouvement éduque à la démocratie. Cogestion, concertation, communication : ces trois principes assurent à l’Unité une ambiance saine et dynamique.

La guilde

La différence est grande entre des jeunes de 12 ans tout juste entrés dans l’adolescence et des adolescents de 16 ans. Les plus âgés n’ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes capacités que les plus jeunes. Pour continuer à progresser, il leur est nécessaire de se retrouver entre eux, par moments. A cet effet, la Guilde propose aux éclaireuses et éclaireurs les plus âgés un espace adapté à leurs besoins. Lors de chaque camp d’été, tous les éclaireuses et éclaireurs âgés de 14 ans, c’est à dire, qui vivent leur avant-dernier camp, entrent ensemble dans la Guilde. Elle joue à la fois le rôle d’exemple, de référent, de formateurs et de moteur de l’Unité.

Le folklore

Le folklore est un ensemble d’éléments ludiques et imaginaires. Ce n’est pas un but en soi, mais une enveloppe qui met de la fantaisie dans la méthode éducative unioniste. Sa principale raison d’être consiste à donner de l’envergure aux activités.

Équipe

L’équipe

Au sein de l’Unité, les éclaireuses et éclaireurs sont répartis en petits groupes structurés de 5 à 8 adolescents : les Equipes. Celles-ci permettent à chacun de trouver sa place, de s’impliquer personnellement et d’avoir un rôle bien défini.

Comme l’Unité, les équipes vivent dans la durée. Tout en conservant leur identité, leur nom, elles intègrent chaque année de nouveaux venus. Conserver les Equipes, d’une année sur l’autre, permet l’émergence d’une identité propre à chaque groupe.

La mixité

Deux modèles coexistent dans le Mouvement : des Equipes mixtes et non mixtes. Le choix de la mixité dépend de l’histoire de l’Unité. Il doit se faire en tout état de cause dans le respect des individualités et de l’intimité de tous.

Les postes d’action

Chaque membre de l’équipe est responsable d’un poste d’action. Cette responsabilisation de tous donne à l’équipe une grande autonomie et favorise les apprentissages. Les postes d’action sont attribués par consensus en Conseil d’équipe, sauf ceux de pilote et co-pilote, responsables des Equipes. Ces derniers sont conférés par les responsables. Tenir un poste d’action doit être valorisant pour chacun.

La Charte d’équipe

C’est une règle de fonctionnement interne à l’équipe, fixée par elle-même et pour elle-même. Elle permet d’expliciter les règles de vie au sein de l’équipe. Elle implique l’équipe dans son ensemble, et chaque membre individuellement. Elle s’inscrit toujours dans la Loi des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes.

Le Conseil d’équipe

Comme l’unité, l’équipe dispose d’un Conseil pour faire avancer son projet et prendre des décisions. A l’initiative de tout membre – et non pas exclusivement à celle du pilote –, le conseil d’équipe se réunit en ce qui concerne la vie d’équipe et son organisation.